2 tomes Bulles de Vie à réserver !

le projet : intro

Parler de Nature, d'environnement, de milieux naturels : on n'en fera jamais assez.

Inutile de s'attarder sur des constats, que tous partagent : sur l'état de la planète, la nécessaire évolution des comportements.

Chacun le sait : les ressources naturelles sont à préserver, toujours, même quand elles semblent abondantes. En Bretagne, même s'il pleut un jour sur deux, l'eau est de ces ressources-là.

Alors, pour amener petits mômes et grands enfants à s'intéresser à leur environnement proche, à sa biodiversité, mon pari est celui de la poésie. De la poésie des images, de la poésie et des images tout court. On en sait toute la puissance.

 

Bulles de Vie

Voilà là résumée l'idée de la/ma collection de livres photos & nature baptisée Bulles de Vie.

Le 1e tome était consacré aux mondes du jardin. 2 ans plus tard, forte de nombreux retours, étonnés, enthousiastes, j'ai décidé de poursuivre ce travail, confortée dans l'idée que oui, la magie opère ! Et à mon sens, susciter la curiosité, c'est le début de la sensibilisation et de la « conscientisation » [...], pour reprendre un terme cher à Jean-Claude Pierre.

Le projet en cours ? 2 nouveaux livres (actuellement en cours de maquettage) qui ont pour dénominateur commun ce fameux « or bleu ». il y sera questions de zones humides et de littoral.

 

Appel à soutien

Une nouvelle fois (comme pour le tome 1, Cour(s) au Jardin !), j'ai décidé de lancer une campagne de financement participatif : pour financer l'impression des 600 livres et plus encore, me constituer un lectorat.

En effet, l'ambition est bien de m'inscrire dans la durée. Entre autres projets, citons un livre sur les femmes paysâmes

Alors, si vous pensez important de parler de nature avec sensibilité, « autrement », et bien je vous invite à soutenir le projet, notamment en le relayant.

Un grand merci d'avance à chacune et à chacun. Pour que vive l'eau et pétille la vie !

 

 Johanne - mars 2019

 

le projet : 2 livres avec l'eau comme dénominateur commun

Afin de présenter plus avant et plus mieux (^^) chacun des 2 ouvrages à venir, une page leur est dédiée (elles seront amendées dans les jours qui viennent avec l'appui de Tiffany et de Lucie, toutes deux en stage dans le cadre de leur formation aux métiers de l'Edition.

 

Merci de votre compréhension et patience : nous en sommes à maquetter et à rencontrer nombre acteurs de terrain. Et on ne saurait être partout (enfin, pas moi ^^).

Pour suivre tout cela, vous pouvez vous inscrire à la newsletter en bas de page et lire celles déjà publiées dans le cadre de ce projet.

Un grand merci ^^.

 

 


suivre le projet : les newsletter Bulles de Vie

la newsletter de mai : coup de blues sur les bulles

Bonjour à vous,

 

Il est des paris que l'on fait. Faire de la "poésie photographique" en est un. Etre éditée ? Ouhlala : le contrat était signé avec une maison mais [trop long, trop pas à mon goût, ...]. Et d'en venir à auto-éditer ces "bulles de vie".

 

Non sans revers d'ailleurs ces dernières semaines : un diffuseur qui ne veut pas/plus diffuser parce que "pas à la mode" après des mois de tergiversation (merci !).

 

Et quoi alors ? Ce n'est pas important de montrer la nature "autrement" ? D'aller se balader dans ces univers à ras-de-terre ? De sensibiliser ? De montrer le beau ? De ... (je pourrais être longue) ? De raconter les herbes folles à des gamins qui ne seraient que accrochés à leur tablette (je caricature) ?

 

Parce que l'édition est un monde où l'auteur est la "25e roue du carosse", parce que sensibiliser à la nature semble assez "d'intérêt collectif", je suis allée solliciter quelques collectivités pour un coup de pouce, pour ces livres Nature. Que nenni. Pour des raisons que je peux comprendre. En fait, non, que je ne comprends pas.

 

Non, en fait, je ne comprends pas. Pour faire ces livres, histoire de connaître ou réviser mes sujets, je suis allée à la rencontre d'acteurs de l'eau. De parler de zones humides et de politique publique, locale : très vite, on y vient - on est tous citoyens. Et de s'entendre dire - par des pro de terrain - que des millions d'argent public sont dépensés depuis des années sans véritable impact ou mieux écologique.

 

Alors, quelques centaines d'euros pour des livres, ... c'est sûr : c'est la goutte d'eau qui ferait couler la trésorerie locale.

 

Alors, qu'est-ce qu'on fait ? qu'est-ce que je fais ?

 

En tant que citoyenne, il me semble que plutôt que d'être dans le curatif, il serait - et il est toujours temps - de commencer par le commencement. Donner le goût de la Nature. Non ? Si !
C'est toute l'ambition - et c'est juste celle-là - de mes livres. Un engagement donc en tant qu'artiste.

 

Alors, c'est pour cela que je m'accroche, comme une bernique à son rocher, comme une bretonne à ses idées : pour la Nature.

 

Et que les soutiens* ne sont pas de refus.

 

J-6 et un compteur qui n'a pas bougé des 50 % de la somme minimum visée (1300 € sur les 2700 € min.). Et de s'interroger, forcément. Pas le bon moment ? pas la bonne plate-forme ? pas le bon printemps ? pas le bon soleil ? une info noyée dans la masse des infos de la grande toile ? trop de sollicitations ?

 

8 semaines après le début de la campagne, malgré la vie qui aura enlevé un des miens, malgré une campagne que j'ai eu envie d'arrêter 10 fois - car énergivore, et laissant le sentiment de travailler plus pour la comm' des autres que sur mes livres -, cette campagne faite aussi de rencontres fait que j'en ressors confortée dans mes choix. Et même reboostée. L'heure est à une "l'impérieuse nécessité" d'agir, pour reprendre les mots de François de Beaulieu - lanceur du mouvement Nous voulons des Coquelicots avec Fabrice Nicolino -, rencontré ce lundi.

 

Alors, on va faire ces livres, avec ou sans financement participatif.

 

A j-6, sait-on jamais ?

 

Quoiqu'il advienne, parce que ce livres verront le jour "autrement", je tiens à remercier ici le préfaceur du tome consacré au littoral** et mon duo de stagiaires, que je vous invite à découvrir en ligne (et oui, sur une chaîne youtube créée à l'occasion). Motivé à travailler sur ces Bulles de Vie, le binome s'avère drôle et pétillant - vivant quoi ! Qu'elle que soit là aussi l'issue de la campagne, cela restera une profonde satisfaction que de les avoir accompagnées un peu sur le chemin des livres.
 
Bref. Je souhaite un joli mois de mai plein de pétillance :-)
Johanne
 
*soutien = relais, en parler, ...
soutien via précommande (25 ou 45 € les 2 livres dont 8-9 € de frais de port) ou via kengo jusqu'au 6 mai. **On espère vous annoncer dans quelques semaines une préfaceuse pour l'autre ouvrage.
les soutiens : la Biocoop et l'association Callune, le réseau Créalouest et Eau et Rivières de Bretagne

 


Comme un projet participatif suppose de donner des nouvelles du projet, une newsletter dédiée a été créée (la plate-forme ne permettant pas cette fonctionnalité).

Voici ici les liens vers les lettres. J'en publierai des extraits très vite pour plus de fonctionnalité, pour alimenter cette page ^^. Be patient !

merci aux soutiens !

Ils soutiennent le projet

  • Le réseau Cohérence
  • Eco-bretons
  • Crealouest
  • Eau et Rivières de Bretagne

 

ils sponsorisent le projet

  • l'association de consommateur Callune
  • la Biocoop Callune

revue de presse

https://www.letelegramme.fr/morbihan/plumeliau-bieuzy/edition-la-nature-par-johanne-gicquel-13-03-2019-12231283.php