Bulles de Vie

Préam- bulle (de vie)

Parce que la vie m'a appris à aimer la nature - "vraiment" aurais-je envie de préciser, j'ai décidé de participer, à ma manière et à ma hauteur d'humain.e de participer à la faire connaître.

Oui, c'est vrai : la nature est parfois somptueuse. Il y a pléthore d'images qui nous le montrent. 

Mais la Nature, elle est aussi banale - ou banalisée ! Se plonge-t-on dans les herbes folles ? prend-on le temps d'aller voir les papillons danser  au vent ? 

Sans doute pas assez d'entre nous, attachés souvent à faire, faire, faire !

Alors, ces livres Bulles de Vie, c'est un peu un arrêt sur image, une invitation à redécouvrir notre environnement proche. C'est aussi une invitation à  nous poser (pauser ?). Parce que le beau est là. Si ! Allez, regardez !

 

Bulles de Vie : parce que la connaissance de la Nature - et de l'Autre - amène à respecter et à aimer.

 


la collection de livres et une démarche globale

un mot à propos de la collection

Cette collection de livres, photos et nature, trouve ses origines loin déjà. Un projet d'édition peut se mûrir longtemps :-) !

Devenue paysanne par choix et conscience, la photo - pratiquée en amatrice passionnée - m'a permis d'apprendre à voir la  nature, vraiment : ouahhh ! super ! trop beau ! Et à réaliser que ce media une façon de partager mon goût pour la nature.

 

une collection lancée grâce au soutien des lecteur.trice.s

Pour lancer la collection Bulles de Vie - des livres qui seraient jolis et pleins de sens donc -, le thème était tout trouvé : les frou-frous des corolles, les bébêtes... bref, il serait dédié aux jardins laissés poussés naturels - avec QUE des photos de mon jardin, pas extraordinaire mais vivant ! -.

 

2016. Je lance un premier appel à financement participatif. Réussi ! Merci à chacun.e de son soutien.

2019. Il faut savoir cultiver la patience : il aura fallu plus de temps que prévu ! 2 autres tomes naissent, avec pour dénominateur commun, l'eau.

Une aventure éditoriale menée, cette fois-ci, avec Lucie et Tiffany, étudiantes en édition, qui auront été à la rencontre d'acteurs de terrain (écologistes notamment) pendant leur stage. De quoi compléter le propos photographique du livre par des éléments plus factuels et/ou à vocation pédagogique. A découvrir donc dans les pages dédiées à chaque ouvrage.

 

les 3 tomes

1 : cour(s) au jardin !

2 : Saut(e) dans l'eau !

préface de Jean-Claude Pierre, auteur, conférencier, fondateur d'Eau et Rivières de Bretagne

3 : Chante la mer !

préface de Pascale d'Erm, auteure et réalisatrice


une aventure humaine

la parole à Tiffany, étudiante en édition, qui a participé à la réalisation du tome 2

 

Avant d’appréhender le monde par nous-même, on fait la rencontre d’autres cultures, d’autres paysages, d’autres points de vue par l’intermédiaire des livres. Nous grandissons, nous voyageons, nous nous cultivons grâce à la lecture. C’est ce qui le rend si beau, cet objet de mémoire. C’est ce qui m’a guidé dans mon choix d’orientation.

Aujourd'hui j’ai la chance de pouvoir vous parler de Bulles de vie, que vous connaissez sûrement si vous suivez cette page. Mais si vous connaissez Cour(s) au jardin, vous ne me connaissez pas encore, voilà pourquoi je me permets de m’exprimer à ce sujet. Les points de vue sont divers et il est toujours intéressant d’entendre d’autres discours.

Bulles de vie, c’est quoi ? D’accord, c’est un livre photos. D’accord, c’est un livre photos sur la nature. Mais c’est quoi d’autre ? Car ce n’est pas tout. Derrière Bulles de vie, il y a tout un écosystème à découvrir, un projet de sensibilisation, un travail technique de photographie et d’écriture. L’art comme un vecteur aux différents enjeux environnementaux. L’art et la culture, toujours, pour nous en apprendre plus sur ce que nous ignorons.

On se prête alors au jeu, on découvre en gros, en large, grâce à la macrophotographie. Ça fait peur la première fois, la deuxième fois aussi (surtout face aux petites bêtes plus si petites que ça), puis finalement ça va. On s’interroge, on se dit « c’est quoi ça ? ». En bref, on apprend. Même à 20, 30, 60 ans. C’est beau l’ignorance, ça veut dire qu’il reste encore plein de trucs à apprendre. Et pourquoi pas en s’amusant ?

En gros Bulles de vie, c’est un peu tout ce que je viens de dire. Un projet humain quoi.

[...]

Tiffany, avril