ma roche aux fées

C'est le nom que je donne à ce gros rocher, là : l'ambiance est un peu magique ici. Et notamment ce matin-là, tout près de chapelle troglodytique St Gildas.

Une photo d'atmosphère, dirais-je comme tous ces clichés aux airs brumeux, aux ciels chargés. Et vers Saint Nicolas, autant dire que le pays est riche de violet brume. Joies de photographes. Joie pour chacun, je l'espère d'ailleurs !
 
1 mot de photographe
Les photos d'atmosphère, c'est plutôt exigeant. Il faut aller cueillir ces moments fugaces, et cela ne prévient pas. Aux quelques esprits qui feront remarquer que le pays d'ici est souvent cotonneux, "Oui. Non !'", répondrais-je avec mauvaise foi et raison. Le temps passe bien vite à chercher THE point de vue, et ça passe vite à trotter vers son sujet.  Car le photographe nature est un marcheur. Vous le reconnaîtrez même aux tâches qu'il porte à ses genous ;-). 
Alors, pour en venir au cliché ici montré, la construction est classique : construction sur trois plans, format paysage (= rectangle allongé) pour accentuer l'horizontalité des chappes de brume et pour assoir l'image, contrebalancé par la verticalité des arbres. Et jeu aussi entre l'extrême netteté et les flous.
Côté technique : Peu de lumière donc on monte en iso. Ouverture moyenne et comme il y a du flou naturel, mode manuel pour aider l'APN qui pourrait s'énerver.
(f/11 iso 800 18 mm 1/50e de seconde)

Cet article a été publié dans la newsletter de février. Si cela vous intéresse de recevoir "1 image & 1 décrypatage" (rubrique récurrente de la newsletter), directement dans votre boîte mail, pensez à vous inscrire en bas de page. Merci à vous !

Écrire commentaire

Commentaires: 0