· 

l'aube bleue

genèse de l'image

Cette image a été prise un petit matin.

A l'aube bleue. Ce sont les mots qui sont venus, spontanément. 

Les mots bleus.

La vague bleue.

Quelques textes en tête, des mélodies sur les lèvres.

Et d'immortaliser la scène.

Le photographe a souvent l'oeil aux aguets.

 

Alors, avant quelques mots de décryptage, qu'est-ce qu'elle vous inspire, à vous, cette image ?

Partagez vos impressions, vos mots, bleus ou pas.

 

(les commentaires sont possibles en fin de page : ce sera super de les partager et j'aurai plaisir à les découvrir ^^)

décryptage

Alors, je l'ai déjà évoqué, c'est la présence du bleu qui m'a interpellée ce matin là.

Bleu du ciel et bleu de l'eau.

Alors, l'idée a été de faire une photo monochrome.

Faire jouer les bleus. Les faire se parler.

 

Bleu du ciel et bleu de l'eau. Et bleu de la brume. ouah. Quel spectacle !

Cadrage assez serré pour éviter tous les éléments qui pourraient perturber cette harmonie bleue.

 

L'ambiance colorée étant assez minimaliste, choix d'enrichir l'image par des branchages. Calée au tronc du platane (somptueux), je cadre.

Horizontal ou vertical ? 

Je m'essaie aux 2.

L'intérêt du cadrage vertical ? Dynamiser l'image.

Et de jouer sur le caractère tombant des branches  : je trouve sympathique de les voir se mêler visuellement avec les arbres du second plan.

Sympathique et symbolique.

Les branches tombent du ciel, dont la présence est ainsi rappelée. Nous et notre place ? Cela invite à la réflexion.

Et de jouer avec le reflet justement. Et de prendre garde à ce que les arbres reflétés ne soient pas étêtés.

Et de placer la ligne des arbres au 1/3 inférieur de l'image.

Cela coïncide avec un des principes de composition.

Et bien clic et clac.

La scène est immortalisée.

Sublime de simplicité.

Je quitte le platane avec un sourire au lèvre. Bleu.

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0