defi photo : remède créatif

quand les règles permettent de progresser

Faire preuve de créativité permet de mieux vivre, de façon générale (je le crois) et plus encore en cette période de confinement. Oui, faire avec peu, créer avec peu, cela demande d'être créatif non ?

Bref. Et en photo, la créativité est souvent de mise. C'est une qualité, plus ou  moins innée mais qui - bonne nouvelle - se travaille et se développe ;-).

Si les règles (de confinement) peuvent être vues légitimement comme une contrainte, c'est aussi l'occasion de bosser sa créativité. Et oui. Faire de la photo dans son carré vert - son jardin, son balcon et même dans sa cuisine -, c'est un exercice toujours riche : il oblige à observer, chercher un sujet, et quand il est connu, il est toujours temps de le regarder autrement.

Allez, zou, assez parlé ! Une photo par jour. On tente le défi ?

Portez-vous bien. Bon confinement.

Johanne

défi photo : jour 1 et la vie en couleurs !

Il y a juste quelques fleurettes au jardin - encore tout récent. Mais quelle joie : les bulbes plantés à l'automne ont bien voulu fleurir, en tout cas ceux-ci (aurez-vous reconnu la fleur ?). Quelles couleurs sublimes ! Une vraie ode au printemps. J'adore.  ^^

D'un point de vue photographique, que dire ? Et bien, même sujet, même fleur et trois ambiances différentes permises par le jeu des couleurs, ici particulièrement riche.

 

Photo de gauche : le sujet est traité à quelques centimètres. On aperçoit donc en arrière-plan le vert de l'herbe, qui répond au vert du pédoncule floral. Le vert et le rose se dynamisent l'un l'autre. Ce choix de couleurs fonctionne en général super bien ! C'est frais et printanier. Comme la saison quoi.

 

A l'extrémité du pédoncule floral : le pistil, qui présente ses traits étranges (vous ne trouvez pas ?). Il occupe toute la photo du milieu. Il méritait bien cela. Pour rajouter à l'étrangeté de la chose, la photo est traitée façon quasi-monochrome et un peu fou flou.

 

Photo de droite : on décentre et on joue sur les lignes. Et hop, une étamine orangée sur fond de pétale jaune en son coeur... sublimeeee je vous dis.

défi jour 2 : dark macro

photo nature - bulles de vie @johannegicquel
une jolie marguerite du Cap

Une jolie sud-africaine comme sujet - un osteospermum en l'occurrence, une lumière un peu grise ce matin - vive la changement d'heure -, une légère sous-exposition (assumée donc) et voilà une dark-macro. Photo prise à hauteur de coeur de fleur, évidemment, avec un temps de pause un peu long qui explique un léger flou. Ajouté à cela un objectif macro qui ne fonctionne plus très très bien à force de sollicitations... et le nombre de clichés a été très réduit.

Belle journée à vous ! Belles photos si vous en êtes un-e adepte heureux-se ^^ !

 

jour 3 : de l'impact de la lumière

photo nature @johannegicquel
la p'tite fleur de lamiacée dans le soleil levant
photo nature @johannegicquel
la belle gueule dans l'ombre

Une petite fleur mais quelle belle gueule. Oui, elle me fait penser à la gueule de loup, autre nom de l'aconit, qui a des superbes éperons fleuris. Ici, rien à voir. "juste" une lamiacée, genre rase-motte (15 cm de haut) mais quel spectacle. Je ne peux en dire plus sur elle car j'ai la tendance à conserver peu, y compris les étiquettes des plantes achetées (je l'ai fait longtemps et je sais pourtant que cela peut être fort utile !).

Bref. Ici, deux clichés, pris à quelques centimètres l'un de l'autre. Cela impacte pour le moins sur le rendu. Du lumineux ou du dark. A chacun sa préférence.

quelques mots généralistes sur les photos de la série

p'tit commentaire de photographe :

  • objectif macro
  • plongée dans la coeur de la fleur : se mettre à sa hauteur
  • importance du flou : grande ouverture donc (2,8, mon max possible ^^)
  • jeu sur les couleurs : photo 1/ l'opposition entre le vert et le rose (le vert refroidit l'image tout en la dynamisant) 2/ les couleurs plutôt chaudes 3/jeu sur la monochromie

Écrire commentaire

Commentaires: 0