acrylique

"On" est souvent mis dans des cases. Alors, en peinture, "on" a vite fait de me mettre dans la seule catégorie aquarelliste.

Or, si j'aime profondément l’aquarelle, ce n'est pas la seule technique que je pratique. L'acrylique, l'encre de Chine, le pastel, j'aime tout ça très fort ! Cela oscille donc au gré du temps, de l'humeur et des réalités matérielles (là, j'ai renoncé au pastel à cause de l'encadrement, trop cher, trop encombrant, trop trop ...).

 

Pour en revenir à l'acrylique, voici un peu de mes travaux - un peu car là, comme ailleurs, tout n'est pas mis en ligne. Ces travaux, en matière, tout à l'opposé de l'aquarelle presque, m'étaient nécessaires. Envie de grand format, de lâcher l'énergie, ... Envie de noir, de blanc, pour rompre et surtout être conforme à celle que je suis, à ce que je vivais, une femme qui aime le blanc et noir tout simplement et qui vivait, aussi, le deuil d'un père jamais vraiment rencontré.

 

Le thème développé dans cette page ? L'arbre, les (h)êtres. J’avais décidé de ce sujet pour une exposition qui devait avoir lieu en 2020 - le toiles auront finalement été accrochées en 2022 au château de Tronjoly (cf. actu et/ou archives 2022). Texte introductif à l'expo ici (blog : géants de papier).